Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 13:40

la-troupe-à-voiron Très emballés par nos premiers pas sur les planches,Yves, Max, Yvon, et moi, ainsi que Pierre Jonneaux, eûmes la chance à l'été 65 de partir en stage "théâtre" à Voiron. Et là vous connaissez l'histoire. Mais ce que vous ne savez pas, c'est l'envie ardente qui nous tarauda dès la rentrée scolaire, pour remonter quelque chose, malgré le risque encouru, car  pour beaucoup d'entre nous  c'était l'année du bac!






                                                                   programme-1966--couv
 Le problème était toujours le même:quel répertoire et avec quel effectif non fluctuant, car les succès de l'année 1965 avaient amené du monde, et il fallait gérer.
Comme toujours de beaux projets passèrent au bout de quelques semaines à la trappe : ainsi une Mégère apprivoisée et un Alcade de Zalaméa.
Il était nécessaire de monter un grand spectacle, car le lycée avait fait construire une salle à cet effet (ou presque) et il était prévu de l'inaugurer avec notre travail. 
 
En désespoir de cause, car cela ne me paraissait du niveau  des leçons de Voiron, c'est Madame Sans Gène de Victorien Sardou qui fut retenue! 



la-salle
Malgré ce que j'avais dit, je me suis livré encore, tant pour motiver mes camarades à nous rejoindre, qu'à occuper les longues heures des cours de philosophie, à la préparation des maquettes de costumes, même si je savais qu'ils allaient être loués.
costumes-mme-sans-gène-1

costumes-mme-sans-gène-2


Après quelques mois de travail sans histoires ni contretemps notables, si ce n'est le temps passé à persuader les filles de ma classe à participer, car il y avait besoin de figuration, et même de petits rôles complémentaires, la pièce fut montée, ave la distribution suivante :

programme-1966









bandeaumme-sans-gene---pressemme-sans-gene---presse4mme-sans-gene---presse2mme-sans-gene---presse6mme-sans-gene---presse5mme-sans-gene---presse3





Pour la première fois, comme vous venez de le constater, nous eûmes les honneurs de la presse, et il y eut trois représentations dans de très beaux décors agrémentés par un authentique mobilier empire prêté par un antiquaire local!


mme-sans-gene---jeu-5
mme-sans-gene---jeu-4
mme-sans-gene---jeu-8
mme-sans-gene---jeu-9
mme-sans-gene---jeu-3
mme-sans-gene---jeu-6
mme-sans-gene---jeu-7

Une grande partie de la troupe appartenait à ma classe (cercles clairs sur la photo) et je l'ai dit, passait son bac.Tous le réussirent, mais en même temps ce succès sonnait le signal de la dispersion universitaire, qui vers Grenoble, qui vers Lyon, qui vers Paris. C'en était fait, momentanément du moins, du théâtre amateur. Pour ce qui me concerne je n'eu à Grenoble qu'une petite expérience de jeu dans un Tchekov, mais avec André Dussolier, étudiant en lettres à l'époque, comme partenaire!
troupe


Voici l'occasion d'amorcer un des futurs thèmes de notre blog : que sont-ils devenus ?
Sur cet extrait de photo, de gauche à droite : Roustan le mameluck de l'empereur, Madame de Mortemart  confidente à qui l'empereur donne une mission et Napoléon premier : 
mme-sans-gene---jeu-7b








































Les mêmes, 40 ans plus tard !:
de gauche à droite, un général de brigade, directeur du musée de l'armée, une directrice de publicité de renom (oublier le cantal c'est fatal !), un ex Pdg  de société d'assurances, rédacteur de votre blog!

ROBERT BRESSE 2annieMDb011





masque-eam5bleu-clair.jpg




Repost 0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 10:03

                                                         chon                                                 De son côté Chantal faisait aussi partie d'une troupe, composée notamment de collègues de travail. Et quoi qu'elle fût  très peu diserte sur le sujet, par modestie et aussi un peu par honte (de quoi ?), elle  participa à deux "productions":la "CANTATRICE CHAUVE", où elle jouait la bonne, et "SUR LE BANC", adaptation théâtrale du film de Raymond Souplex, où elle interpretait Carmen la clocharde en essayant de ne pas parodier Jeanne Sourza!




Voici quelques photos de "ses oeuvres". Cela date... des années 60.


prémisses chon08


prémisses chon09
prémisses chon11

prémisses chon01
prémisses chon06
prémisses chon02
prémisses chon03
prémisses chon05
prémisses chon10

Sa première prestation théâtrale remontait, si on en croit l'histoire, à ce choeur d' angelots dont elle figure la tête, un peu comme pour le choeur de la renommée de Nec Pluribus Impar !

prémisses chon07






masque-eam5bleu-clair.jpg
Repost 0
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 13:00

Une prémisse est une proposition, considérée comme évidente par elle-même ou démontrée dans un autre raisonnement, à partir de laquelle on déduit une conclusion. Dans un syllogisme, les deux premières prémisses s'appellent la majeure et la mineure.

L'une des prémisses les plus célèbres dans l'histoire de la philosophie est l'immanentisme, système présenté notamment par Spinoza."

Bien, après avoir fait le savant, considérons que ce que nous appellerons ici prémisses sont les faits antérieurs, les balbutiements qui ont précédé notre formation au travail théâtral, et qui ont conduit à tout ce que ce blog raconte.
Pour commencer cette série qui peut être longue, tant chacun à ses propres prémisses, voici la première partie qui s'intitule le théâtre au lycée.
Elle concerne pour le cercle "voironnais" au moins trois d'entre nous, du moins parmi les vivants.
jonneaux-lelandais     Deux hommes  en sont à l'origine.
Pierre Jonneaux (à droite) et André Lelandais (à gauche), respectivement professeur de français et de latin et Surveillant général  à Annecy et pour ce qui concerne le sujet, directeurs et metteurs en scène du groupe d'art dramatique du lycée Berthollet : le G.A.D.L.B.  
J'avais décidé de m'inscrire  à cette  activité, non pas pour jouer mais pour créer les décors et les costumes. Très vite devant le manque d'effectif j'acceptais aussi de faire partie de la troupe des "comédiens", mais pour jouer quoi ? 
Les projets furent nombreux et souvent abandonnés en cours de route parce que les effectifs étaient  assez fluctuants au départ (la troupe avait un an en 1964), et assez fantaisistes, certains ne venant que pour la compagnie féminine, car la troupe, grâce aux classes terminales était mixte. L'Apollon de Bellac passat ainsi à la trappe et le choix se portât sur trois petites pièces en un acte : un Molière (!) "Le Mariage forcé", un Labiche "La Main leste" et un un Marivaux "L'Epreuve". 
Pour ce qui concerne les décors j'avais prévu une structure de bois permanente, permettant l'accrochage de panneaux réversibles pour passer du XIXe au XVIe siècle! Le Molière était le parent pauvre car le décor de la première pièce: le Marivaux était déja en place et recouvert de pendrillons divers qui se retiraient assez rapidement et constituaient le décor intemporel du Mariage Forcé.
décors-1
décors-2

décors-3

Il en fut de même pour les costumes, alors que Labiche et  Musset bénéficiait de costumes de location d'époque (à Genève, je crois), Molière devait être joué en costumes modernes...
Grande fut ma frustration alors! et j'abandonnais la "création de costumes" que j'avais amorcée avec "l'Epreuve"...
                                                                         
costumes-marivaux


ma satisfaction en ce domaine se résumant à ce que les costumes loués ressemblent assez à ceux que j'avais dessinés...

epreuve-1
epreuve-2
epreuve-3
main-leste-1
main-leste-2
main-leste-3
main-leste-4


Le changement de décors était facilité par la présence pendant le spectacle d'un quartet de jazz du Lycée qui occupait le temps et donnait une note particulière à l'ensemble.
mariage-forcé-4

mariage-forcé-3
mariage-forcé-2

mariage-forcé-1


Avec le recul, la composition et l'origine des élèves s'avère un bel outil de mémoire, même si elle apparait dans le programme comme très "académique"!


programme-1965--couv

programme-1965



















masque-eam5bleu-clair.jpg

Repost 0

Présentation

  • : Nec pluribus impar
  • Nec pluribus impar
  • : blog mémoriel d'anciens stagiaires d'art dramatiques jeunesse et sports ou éducateurs spécialisés
  • Contact

Recherche

Pages

Liens