Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 18:00

 Le Vau-Rabonle-notrecolbert

 

Colbert                       Versailles ! Toujours Versailles ! Comment peut-on s’enticher de ce marais insalubre, foisonnant de moustiques ! J’ai lu vos mémoires, messieurs, ils sont affolants ! Vous me demandez un renfort de 330 terrassiers ordinaires, 53 tailleurs de pierres, 55 limousins et maçons de plâtre, 94 jardiniers…

 

Le Nôtre                     …Nous utilisons beaucoup l’armée, la garde suisse et deux régiments de sapeurs pour détourner le cours de l’Eure, afin d’amener l’eau aux bassins, mais cela est insuffisant !

 

Colbert                       Le nombre de morts dans cette entreprise de pharaon est lui, suffisant !Une guerre sans dentelle et contre la nature ! Je ne parle pas  des fournisseurs : miroitiers, ébénistes, tapissiers. Car le Roi veut que toute la demeure soit chauffée et éclairée!

Comme si les invités ne pouvaient amener leurs bûches et leurs chandelles ! Bientôt il faudra les nourrir !

 

Le Vau                        J’ai ici un relevé des dépenses des deux dernières années écoulées : Cela se monte à 1.500.000 livres, auxquelles il faudra en ajouter autant pour les deux années à venir !

 

Colbert                       La France paiera Versailles avec son sang. C’est le prix de son amour envers son souverain.

 

 

 Acte II scène 2

 

 J'ai prêté à Colbert ce que je pense de Versailles. Il y a ajouté les préoccupations d'un grand argentier. C'était "la ferme célébrités" avant l'heure. Rendus serviles par le fait d'appartenir à une classe d'élus, les courtisans de cette époque "bling-bling" acceptaient de camper dans des chambres dont on ne voudrait même pas comme chambre d'étudiant de nos jours. Et tout ça pour voir et surtout être vus, reconnus, que l'on sache qu'on avaient été aperçus dans l'ombre du monarque, que ce dernier avait, du moins le croyaient t -'on, fait un geste à leur adresse (en réalité le roi avait du s'éventer avec un mouchoir de dentelle ou bien cligné des yeux ).Les stagiaires de Nec Pluribus Impar avaient été très choqués qu'en jeu je transforme les courtisans en chiens de meute du roi, je regrette de ne pas leur en avoir fait faire plus dans la servilité et pousser jusqu'à la caricature le grotesque de cette noblesse. 

La France d'en haut, habitait un des plus bel endroit du monde et elle ne regardait rien d'autre qu'un homme en mendiant sa présence! Alors tant pis pour eux. Nous profiterons de Versailles à leur place. Je vous emmène, et en musique.

C'est gratuit et vous êtes libre de partir quand vous le voulez!

 

 

 

arlequin

 

 

 

 

 

207-allégorie5130-gravure-versailles130-gravure-versailles228-versailles129-versailles283-versailles884-versailles985-versailles1086-versailles1190-versailles1591-versailles1696-versailles2194-versailles1931-versailles389-versailles1493-versailles1887-versailles1232-versailles430-lit-du-roi34-louis-place-des-victoire93-versailles1736-versailles6

106-la-cour23--louis-497-serment211-chasse

 

 

 

 

 

 

 

 masque-eam5bleu-clair.jpg

   (à suivre)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Nec pluribus impar
  • Nec pluribus impar
  • : blog mémoriel d'anciens stagiaires d'art dramatiques jeunesse et sports ou éducateurs spécialisés
  • Contact

Recherche

Pages

Liens